Hommage Oh: Cour Constitutionnelle

Bénin: dernier hommage rendu au soldat Gbesseto en présence d’une délégation de la cour constitutionnelle

Disparu le 30 décembre 2019,  le soldat Gbessoto en service à la cour constitutionnelle a été inhumé ce Samedi 11 Janvier 2020 dans sa ville natale après avoir reçu un hommage bien mérité en présence des représentants de la haute juridiction. 

Le soldat de première classe, Donatien Gbéssoto, lâchement abattu dans la nuit 29 au petit matin du 30 Décembre 2019 repose depuis ce samedi 11 Janvier 2020 dans la Commune de Dogbo dans le département du Couffo. Avant son inhumation, la dépouille du soldat en service à la cour constitutionnelle a reçu un hommage bien mérité.  La levée du corps a été faite par ses frères d’armes en présence des parents, une délégation de la Cour constitutionnelle conduite par le SG, Gilles BADET, le Maire de Dogbo, Vincent Acakpo, les amis et connaissances du défunt.
Recouvert du drapeau national et porté par plusieurs officiers, le cercueil du soldat dans le véhicule mortuaire a quitté Cotonou dans la matinée du samedi et a traversé les villes de Lokossa et Dogbo sous escorte au son des tambours. Juste à l’entrée de la commune de Dogbo, des milliers de personnes se sont rassemblées le long du parcours, certains accompagnant à pied le convoi en pleurs et rejoignant une autre foule impressionnante rassemblée aux portes de la maison familiale.

Une fois à Dogbo, le corps fut exposé pendant un long moment dans la cour de la maison familiale du disparu.  C’est là qu’il a reçu les derniers hommages de ses proches. Suivant le protocole très codifié de l’armée, ses frères d’armes lui ont rendu un bel hommage en prenant le devant des choses. La sonnerie aux morts a retenti, suivie d’une minute de silence. Sous les ordres du Capitaine AKAKPO Chabi, chef de la section sécurité de la Cour constitutionnelle a évoqué le courage et les qualités humaines du soldat disparu.  A le croire,  “rien n’est plus précieux au disparu que sa mission”.  Il n’a pas manqué de rappeler que c’était une fierté d’avoir sous ses ordres le soldat Donatien fauché dans la fleur de l’âge. A sa suite, le secrétaire général Gilles Badet au nom du président de la cour constitutionnelle a exprimé son soutien à ses camarades de l’armée. Il s’est incliné devant la dépouille. Il était accompagné du Chargé de mission du Président de la Cour Constitutionnelle,  Georges ABADASSI. Après les cérémonies d’hommage, le soldat de première classe fut inhumé. Précisons qu’il est décédé à l’âge de 35 ans laissant  une épouse et quatre (4) enfants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.