Ph: Parc W-news.orifice group.net

Bénin-Burkina Faso: des djihadistes présents dans le parc frontalier W

Des groupes djihadistes seraient, depuis un moment, présents à la frontière Bénin-Burkina Faso, notamment dans le Parc W que partagent les deux pays, informe La lettre du continent, dans sa parution n°816 de ce mercredi 22 janvier 2020.

Selon La lettre du continent, les djihadistes campent sur la frontière Bénin-Burkina. Dans sa parution n°816 de ce mercredi 22 janvier 2020, le bimensuel renseigne que dans une note dont il a pris connaissance “le renseignement béninois indique en effet que l’aire burkinabè du parc serait depuis plusieurs semaines sous le contrôle de djihadistes, qui en auraient fait une base arrière “.

Le Parc régional W est l’une des premières Réserves Transfrontalière de Biosphère de l’Afrique de l’Ouest. Il s’étend sur 3 (trois) pays : le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Au Bénin, le Parc National W est situé à la pointe Nord du pays. Arrosé par les affluents du fleuve Niger, qui est le deuxième plus grand fleuve d’Afrique après le Nil, le Parc W bénéficie d’un climat soudanien et offre une grande diversité de végétation, comme les forêts galeries et les savanes de toutes sortes.

Une faune riche, diversifiée et abondante y est présente, avec des espèces rares telles le guépard, le lycaon, le léopard, le damalisque. Les 4 (quatre) principales communes du Nord-Bénin à savoir : Banikoara, Kandi, Karimama et Malanville qui constituent aujourd’hui les communes périphériques du parc W/Bénin. Elles ont dû concéder une partie de leurs domaines fonciers pour contribuer à la mise en place et à la conservation de la Réserve Transfrontalière de Biosphère W du Bénin (RTBW/Bénin).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus