A la UnePolitique

« Aucun chef ne peut vouloir le malheur de son peuple », Patrice Talon à la population de Ouidah (Vidéo)

Le Chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, était ce mardi 14 Janvier 2020 dans la commune de Ouidah, occasion pour le Président d’échanger quelques mots avec la population qui a effectué le déplacement sur le site de la construction de la digue immergée d’Avlékété.

Ce mardi 14 Janvier 2020, le Chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, s’est déplacé sur le site de construction de la digue immergée d’Avlékété dans la commune de Ouidah, aux fins de constater l’avancement des travaux. Après quelques échanges avec les techniciens de l’entreprise en charge des travaux, le Président a fait honneur à la population d’échanger quelques mots avec les personnes présentes.

En s’exprimant en fongbé, la principale langue de la commune dont il est originaire, le Chef de l’Etat a remercié toute la population et a exprimé ses meilleures vœux pour la nouvelle année.  » Ces travaux causeront certainement certaines difficultés aux riverains.  Mais avec un peu de patience, et d’ici quelques années, nous allons pouvoir en jouir. Il vous suffit d’avoir un peu de patience et d’en discuter avec les responsables [ du chantier]. « , a déclaré Patrice Talon. « Aucun chef ne peut vouloir le malheur de son peuple. Merci pour la patience. «  , a-t-il conclu, avant de poursuivre sa visite.

Entamé en décembre 2018, les travaux de protection et de valorisation du segment prioritaire de côte à Avlékété dans la commune de Ouidah entrent dans la concrétisation des projets de protection côtière et d’aménagement balnéaire en vue d’une valorisation effective du potentiel touristique de la zone littorale du Bénin. D’un coût global de plus de 78 milliards FCFA, la digue immergée et le rechargement de la plage sur une façade de 4 kilomètres vont permettre d’accueillir des chaînes hôtelières de rayonnement international, en soutien au programme de développement touristique de Ouidah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité