Zimbabwe : l’épouse du vice-président Constantino Chiwenga arrêtée pour corruption

Marry Mubaiwa, l’épouse du vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, a été interpellée samedi 14 décembre par les éléments de la police anti-corruption dans une présumée affaire de blanchiment d’argent.

La police zimbabwéenne a interpellé dans la journée du samedi, Marry Mubaiwa, épouse de l’actuel vice-président du pays. De sources policières, elle serait présentée au juge en début de semaine. Âgée de 38 ans, la femme du général Constantino Chiwenga est accusée d’avoir transféré en 2018 et 2019 de l’argent de ses comptes du Zimbabwe vers des banques sud-africaines “en cachant ou en maquillant leur véritable utilisation”, en violation du contrôle des changes.

D’après plusieurs médias internationaux, l’argent aurait servi à l’achat d’une propriété et de deux véhicules de luxes en Afrique du sud. Le Zimbabwe, ex-Rhodésie du sud est un pays enclavé dirigé d’une main de fer par Robert Mugabe de l’indépendance jusqu’à sa démission en 2017. L’actuel président Emmerson Mnangagwa a fait de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et la fraude fiscale son cheval de bataille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus