Togo: interdiction formelle de l’utilisation du Glyphosate

Le gouvernement togolais met fin à l’importation, la commercialisation et l’utilisation du Glyphosate sur son territoire. La décision a été rendue publique le lundi 16 décembre 2019 par un arrêté du ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutera Bataka.

L’utilisation du Glyphosate est désormais interdite au Togo. L’arrêté du ministre Noël Koutera Baraka est assez claire sur la question. “Il est interdit l’importation, la commercialisation et l’utilisation au Togo, du Glyphosate et tout produit le contenant”. Toutefois, le même arrêté en son article 2 précise que : “Les dispositions de l’arrêté ne s’appliquent pas au Glyphosate ou tout produit le contenant expédié directement au Togo avant le 30 décembre 2019”. Ainsi, le gouvernement accorde un moratoire de 12 mois pour l’écoulement du Glyphosate et tout produit le contenant introduits au Togo avant le 30 décembre 2019.

Très utilisé dans l’agriculture en Afrique, le Glyphosate est depuis quelques temps au coeur d’une grosse polémique à l’échelle mondiale. Des études scientifiques ont démontré les conséquences néfastes de ce produit sur la vie humaine et sur l’environnement. En 2018, le Togo avait déjà pris des mesures restrictives en ce qui concerne l’usage de ce produit. Cette fois-ci, il lui tourne définitivement dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus