Terrorisme au Sahel: le président du Mali appelle à soutenir les forces étrangères

Alors qu’en Afrique commence à croître les manifestations et soupçons à l’endroit des force françaises déployées au Mali et dans le Sahel pour lutter contre le terrorisme, le président malien Ibrahim Boubacar Keita, a appelé sa population à soutenir les troupes étrangères présentes dans le pays.

Il y a quelques jours, la France a annoncé la mort de 13 de ses soldats dans un accident impliquant deux hélicoptères. Ces soldats étaient déployés au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane et luttaient dans la région contre les combattants djihadistes. Cependant, à l’annonce de ces décès, les maliens et autres ressortissants d’autres pays africains, en occurrence des pays sahéliens, ont réagi avec une froideur et une indifférence qui dénotent de leur ressentiment en ce qui concerne cette présence militaire sur leur territoire. Plusieurs accusent la France et ses soldats d’alimenter le terrorisme afin de mieux piller les ressources du pays. Mais le président Malien est venu tenter de calmer le jeu.

« Ces troupes étrangères sont ici parce que nous leur avons demandé de le faire, car nous avons besoin de leur aide », a déclaré samedi Ibrahim Boubacar Keita dans un communiqué diffusé sur la chaîne nationale ORTM. « Le Mali est en guerre, notre unité est en jeu. La guerre tue nos civils et nos soldats, Maliens et étrangers, qui sont là pour nous aider. Nous n’avons aucune raison de mordre la main de ceux qui tendent la main », a poursuivi le président.

La France qui est venue au Mali en héros, est désormais considérée dans le pays comme la source de tous les malheurs et les citoyens lui demandent de plier bagage. Reste à savoir si la population entendra la voix de Keita ou si les manifestations continueront.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More