Présumés emplois fictifs: l’eurodéputé Sylvie Goulard inculpée pour détournements de fonds publics

L’ancienne ministre des armées françaises Sylvie Goulard a été inculpée pour détournements de fonds publics après son audition dans l’affaire de présumés emplois fictifs.

L’Eurodéputée centriste du MoDem Sylvie Goulard a été mise en examen vendredi 29 novembre dans l’enquête de présumés emplois fictifs des assistants des eurodéputés apprend-t-on de source judiciaire. Sylvie Goulard, ancienne patronne des armées a été candidate malheureuse à la commission de l’Union européenne. Octobre dernier, les eurodéputés avaient rejeté sa candidature en raison des soupçons de corruption à son encontre.

Outre Mme Goulard, plusieurs autres personnalités politiques françaises du MoDem sont écoutées dans ce dossier. Son président François Bayrou est pour sa part convoqué vendredi. L’ouverture d’une enquête sur le dossier avait entraîné la démission de François Bayrou du poste de ministre de la Justice et de Marielle de Sarnez du poste de ministre des Affaires européennes en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More