Opération scorpion au Gabon: le parti au pouvoir apporte son soutien au président Ali Bongo

Ali Bongo Ondimba a reçu le soutien du parti démocratique gabonais (PDG) dans le cadre de la lutte anti-corruption lancée il y a environ un mois. A travers une déclaration publique mardi 10 décembre, la majorité présidentielle a exhorté le chef de l’Etat à poursuivre le ménage.

Le parti démocratique gabonais est enfin sorti de sa réserve pour opiner sur l’opération scorpion lancée par le président Bongo. Pour Philipe Nzé, secrétaire général à la riposte du parti, le PDG fait bloc et soutient l’opération. « Le Parti démocratique gabonais (PDG) soutient fermement le Distingué camarade président (DCP) Ali Bongo Ondimba dans cette opération de lutte anticorruption », a-t-il déclaré. Il soutient également que l’interpellation des mis en cause se fait “dans le respect du principe de la présomption d’innocence et de l’indépendance de la justice, conditions essentielles d’un Etat de droit où les citoyens ont droit à un jugement impartial et équitable ».

Cette sortie médiatique vient réconforter le président Ali Bongo dans son engagement d’éradiquer la corruption. Depuis le lancement de l’opération, plusieurs personnalités ont été interpellées et d’autres écrouées. Elles sont pour la plupart citées dans de présumées affaires de malversations. Parmi elles, l’ex-chef de cabinet présidentiel Brice Laccruche Alihanga toujours gardé à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus