A la UneSociété

Nigéria: une nouvelle méthode « surréaliste » pour transporter l’essence vers le Bénin

Depuis le mardi 20 août, la République Fédérale du Nigéria a fermé ses frontières terrestres avec le Bénin, principalement à cause du commerce de  l’essence de contrebande entre ces deux pays de l’Afrique de l’Ouest. Mais, ces commerçants ne manquent pas d’ingéniosité pour contourner cette mesure draconienne du géant africain.

Depuis le 20 Août dernier, date de fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria, le prix du ‘’kpayo’’ ( essence de contrebande) n’a cessé de grimper au Bénin. Une situation qui accroît les gains des commerçants, dudit produit, qui sont de plus en plus inspirés pour contourner la mesure de fermeture instaurée par le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari.

La nouvelle méthode de transport de l’or noir est la dissimulation dans des cercueils. En effet, les commerçants pour passer inaperçus avec l’essence de contrebande, la dissimulent dans du cercueil. C’est ainsi que des bidons d’essence ont été retrouvés dans un cercueil à Idiroko, ville du gouvernement local d’Ipokia dans l’État d’Ogun au Nigéria, situé le long de la frontière entre le Nigéria et le Bénin.

Si l’ingéniosité des auteurs est surréaliste, la vigilante des douaniers nigérians ne l’est pas moins. Les agents frontaliers ont découvert, dans un véhicule Mazda 626 deux cercueils. Mais, en lieu et place de dépouille mortuaire, ce sont des bidons d’essence ( 19 bidons d’essence de 25 litres) qui se reposaient dans ce cercueil.

Après la fermeture partielle des ses frontières, le gouvernement nigérian a ordonné aux services de la douane de veiller à ce qu’aucune livraison de l’essence ne soit faite dans un rayon de 20km des frontières du Nigeria.  Ainsi les chemins de la contrebande ont été militarisés rendant ainsi le commerce dudit produit plus compliqué.

2 commentaires

    1. Finalement, vous êtes bouché comme beaucoup d’autres idiots qui ignorent l’existence de règles entre États voisins. Notre pays ne peut pas rester un pays de voyous, de voleurs sans foi ni loi. Cherchez à mener des activités légales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité