Nigéria: six morts dans une attaque de convoi militaire à Maiduguri

Au Nigéria, six soldats ont été tués dans une attaque dimanche dans l’Est du pays. Celle-ci a été attribuée au groupe de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), faction dissidente de Boko Haram.

Deux fourgons de la patrouille ont essuyé les tirs des terroristes et le véhicule de tête a été touché par une RPG (lance-roquettes), tuant six soldats à bord”, a déclaré une source sécuritaire. D’après Vonews, l’attaque du convoi militaire s’est produite à l’extérieur du village de Tungushe, à 22 kilomètres de la capitale de l’Etat de Borno, Maiduguri. La riposte des soldats a coûté la vie trois assaillants.

Dans cette région, le groupe islamiste Boko Haram et sa faction dissidente opèrent régulièrement, attaquant des civils et des convois des forces de défense et de sécurité. L’insurrection armée Boko Haram a fait des centaines de milliers de morts et de déplacés dans la région Est du Nigéria, au Tchad et au Cameroun voisin. Le gouvernement nigérian ne cesse de mobiliser des moyens pour lutter efficacement contre insurrection qui meurtrit cette région de son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus