Ph: Jonathan-RFI

Nigéria: Goodluck Jonathan échappe de justesse au pire

La résidence d’Otuoke de l’ancien président du Nigéria Goodluck Jonathan située dans la zone du gouvernement local d’Ogbia dans l’État de Bayelsa a été prise pour cible à 2 heures du matin ce mardi 24 décembre 2019 par des hommes armés. Heureusement, l’ancien chef d’Etat ne s’y trouvait pas.

A bord de cinq bateaux, des hommes armés ont pris d’assaut la résidence de l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan en passant par la rivière atlantique. Une fois à l’intérieur, ils ont réussi à tuer un officier de sécurité attaché à l’ancien président et ont pris contrôle d’une partie du périmètre de la résidence. Heureusement, une domestique qui aurait trouvé un lieu d’asile à l’intérieur de la maison, a sitôt contacté des forces de l’ordre. Une fois contactées, ses dernières ont envoyé des renforts qui ont contribué à la maîtrise de la situation et ont pu neutraliser trois des assaillants.

Une enquête rouverte…

Une enquête a été rouverte par la Delta Safe, une branche de l’armée nigériane supposée assurer la sécurité au sein de l’État de Bayelsa. Pour l’heure, les réelles motivations des assaillants restent inconnues. Voudraient-ils s’en prendre à l’ancien président qui lui, avait quitté sa résidence quelques heures plus tôt?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus