Les corps des 13 soldats français tués au Mali rapatriés à Paris ce dimanche

Le corps des 13 soldats français décédés au Mali ont été rapatriés en France ce dimanche 1er décembre. L’annonce a été faite par le chef d’Etat des armées, le général François Lecointre.

La dépouille des treize militaires tués dans une collision d’hélicoptères sont arrivées ce dimanche dans la capitale française. Selon la hiérarchie militaire, un hommage aux Invalides leur sera rendu lundi 2 décembre sous l’égide du président Emmanuel Macron en présence de son homologue malien Ibrahim Boubacar Kéita. Ces soldats ont perdu la vie lundi dernier quand Tigre et Cougar, deux hélicoptères engagés dans des opérations anti-terroristes au Mali sont entrés en collision. Pour l’heure, les mobiles de ce drame restent inconnus.

La ministre des armées Florence Parly et le général des armées François Lecointre s’étaient dépêchés à Gao sur la base militaire française pour rendre hommage aux frères d’armes tués. Recevant une chef de l’OTAN à Paris jeudi dernier, Macron s’est dit prêt à “réexaminer les modalités d’intervention” de la France au sahel. C’est l’une des plus lourdes pertes de l’armée française en mission extérieure depuis plusieurs décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More