Grossesse précoce dans les lycées et collèges: le mal a la peau dure selon Wanep Bénin

Malgré les efforts de sensibilisation des organisations non gouvernementales, le phénomène de grossesse précoce dans les collèges et lycées perdure. La réussite de la sensibilisation des apprenants dans le Contrôle de leur activité sexuelle  est devenue un casse-tête chinoise, selon Wanep-Bénin.

Le phénomène des grossesses précoces dans les collèges et lycées du Bénin prend une allure inquiétante. Selon l’organisation de la société civile, Wanep-Bénin, les efforts de sensibilisations déployés par les différentes ONG semblent ne pas avoir d’effet escompté. En effet, à la faveur de la foire aux informations relatives aux violences sexuelles organisée le vendredi 29 Novembre 2019 au CEG Dassa par le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP- Bénin), le chargé de programme de ladite organisation, a laissé entendre que plus de 2763 cas de grossesses ont été enregistrés par exemple au cours des années 2016-2017 dans les lycées et collèges du Bénin.

Des statistiques qui mettent en cause les résultats des efforts de sensibilisation dont font montre certaines organisations de la société civile dont Wanep-Bénin avec l’appui de la coopération Allemande GIZ. Selon Monsieur Akambi Abdel Aziz, le phénomène des grossesses précoces en milieu scolaire semble défier tous les mécanismes de réduction du champ de ce problème sociétal. Pour le cas de l’année 2017-2018 par exemple, certains collèges ont déjà enregistré au premier trimestre plusieurs cas de grossesses; 137 précisément dans les lycées et collèges de la Donga.  A peine 8% des filles tombées enceintes Selon Monsieur Akambi reprennent les cours après la maternité. Une situation qui sape les efforts des autorités publiques pour la scolarisation des filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More