Gabon: Brice Laccruche Alihanga et trois anciens ministres placés sous mandat de dépôt

Brice Laccruche Alihanga a été placé, vendredi 13 Décembre, sous mandat de dépôt après sa comparution devant la cour judiciaire spéciale avec trois anciens ministres épinglés dans le même dossier.

L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo et trois autres anciens ministres ont été placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville connue sous l’appellation “Sans Famille“. Il sont accusés de “malversations financières, détournement de fonds publics, complicité de détournement de fonds publics, blanchiment de capitaux en bande organisée, concussion, faux et usage de faux“. Ainsi, il rejoint à la célèbre maison d’arrêt plusieurs de ses proches arrêtés tout au début de l’opération.

Début novembre, le président Ali Bongo Ondimba a lancé une vaste opération dénommée “scorpion” censée assainir son entourage et l’administration publique. Dans la foulée, plusieurs hauts cadres, personnalités politiques et anciens ministres ont été épinglés. Ce qui a contraint le chef de l’Etat à remanier son équipe gouvernementale à maintes reprises dans la même période. Depuis son retour d’AVC, ABO, devenu plus méfiant à nommer le jeudi 5 décembre dernier en conseil des ministres, son fils Noureddin Bongo Valentin comme coordonnateur général des affaires présidentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus