Gabon: Brice Laccruche Alihanga au tribunal de Libreville ce vendredi

L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga a été déféré au tribunal de Libreville ce vendredi 13 décembre. Gardé à vue depuis le 3 décembre, il a été présenté au juge conformément aux dispositions pénales gabonaises.

Traqué dans la fameuse “opération scorpion” lancée par Ali Bongo Ondimba depuis novembre, l’éphémère ministre du gouvernement sera écouté par le juge d’instruction après son transfert au tribunal de Libreville. Selon plusieurs médias gabonais, de lourdes charges sont retenues contre l’ex-puissant chef de cabinet présidentiel à l’instar de ses proches. Il s’agit des faits de malversations financières, de détournements de fonds publics, de blanchiment de capitaux en bande organisée, de concussion et de faux et usage de faux.

Ces mêmes charges ont également été retenues contres les personnalités arrêtées et incarcérées dans la même affaire dont son frère Grégory Laccruche, maire de la ville d’Akanda. Les perquisitions faites au domicile du prévenu pourrait le plonger encore plus, car, Gabon média Times relève que d’importantes cagnottes ont été découvertes. A l’issue de la procédure, BLA pourrait trouver refuge à Sans Famille (maison d’arrêt à Libreville) aux côtés de ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.