gaetane

Dette en Afrique: Patrice Talon tacle le FMI, l’Ocde et consorts (vidéo)

Le président de la République du Bénin participe au Sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) entamé ce lundi 02 décembre 2019 à Dakar. Dans une brillante intervention sur la soutenabilité de la dette en Afrique, le président Patrice Patrice a déploré l’attitude de certaines institutions dont l’OCDE et le FMI qui n’aident pas véritablement les pays africains en matière d’appréciation de la soutenabilité de la dette.

Très applaudi par les participants, Patrice Talon y est allé avec le franc-parler qu’on lui connaît. « Je voudrais enfoncer deux clous que le président Macky Salle a planté tout à l’heure à propos de la mauvaise perception du risque dans la région africaine et du refus d’appréciation de la bonne dette par les institutions », annonce t-il. Selon le président Patrice Talon, les institutions qui sont censées aider les pays à mieux appréhender les contours de la soutenabilité de la dette semblent seulement exceller dans le discours.

Patrice Talon souhaite visiblement plus d’actions concrètes au delà des discours. « Je voudrais m’adresser à la Directrice du Fond monétaire international pour lui dire que nous faisons de l’exhortation pour une bonne perception des risques en Afrique. Mais les institutions multilatérales ne nous aident pas dans ce domaine et font seulement des discours », a-t-il affirmé, avant d’évoquer le cas de l’OCDE.  « Je vais donner un malheureux exemple. C’est celui de l’Organisation de coopération et de développement économiques (l’OCDE) qui, sur une échelle de 0 à 7 dans la perception de risque classe la plupart des pays de la région africaine en degré 6 je crois… », a-t-il avancé.

6 commentaires
  1. TOUTOUOLA dit

    Qu’on ne vienne pas nous dire que cet homme ne sait pas de quoi il parle. Ce n’est certainement pas ses affaires qu’il défend dans ces démonstrations. Il est clair qu’il se met encore en danger en affrontant l’occident dans son dictat de nous maintenir la tête sous l’eau.

    1. chichi dit

      Je plussoie vos propos, vous avez tout à fait raison et ça seuls les aveugles ne voient pas

  2. Amoussou Bruno Comlan George dit

    Ceux qui disent que le président Patrice Athanase Guillaume TALON devrait pas se montrer contre l’ingérence de l’ONU, l’Occident etc. En Afrique vous avez quel problème ? Et quelle peur vous anime au juste? Le Bénin n’est pas la Libye ni les pays des esclaves éternels présidents de l’Afrique. Cela montre à quel point les africains ne sont jamais solidaires, qu’on est contre nous-mêmes africains. Sommes-nous en Europe ou Afrique ? Quand l’Afrique va-t-il être solidaire ? Quelle honte d’entendre ces faiblesses de certains africains sur les réseaux sociaux !

    1. HAY dit

      c’est ne faiblesse Mr Amoussou, c’est plutôt toujours vivre dans  »Adogo-cratie »…

  3. Anonyme dit

    L’analyse est assez profonde. Elle laisse à réfléchir. Le président n’ a pas fait de cadeau aux institutions internationales. La vérité a été crachée dans les visage. L’ère de la vérité a sonné. Ils avaient tout mis en oeuvre pour empêcher le développement de l’Afrique. Ce n’est que le début du commencement et de la liberté financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus