Côte d’Ivoire – Affaire Nathalie Yamb: “nous lui avons laissé sa valise”, Mamadou Koulibaly

Après l’annonce de l’expulsion de sa conseillère Nathalie Yamb, le président de Liberté et démocratie pour la République (LIDER), Mamadou Koulibaly, est monté au créneau pour clarifier certains détails qui jusque-là sont restés flous en ce qui concerne l’expulsion présumée de sa collaboratrice.  

« De quoi elle est accusée ? On n’en sait rien encore. Tout porte vraisemblablement à croire qu’il s’agit de troubles à l’ordre public. C’est ce que je présume. Nous avons pris toutes les dispositions puisque la rumeur est très forte qu’elle sera expulsée », a indiqué Koulibaly à la presse. Il souligne toutefois : « nous lui avons laissé sa valise, son sac, ses différents papiers. On attend. C’est au préfet de police et aux autorités ivoiriennes de lui signifier pourquoi elle est convoquée et lui faire savoir les sanctions. Pour le moment, on n’en sait rien ».

Vendredi dernier, Nathalie Yamb a reçu une convocation des services de police de Côte d’Ivoire lui demandant de se rendre au poste de police pour interrogatoire. Aucune information n’a filtré sur le motif de cette convocation mais on sait que, comme certains panafricains, Yamb est une critique de la France dans ses relations avec l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More