Burundi: 15 ans de prison requis contre quatre journalistes

Quinze ans de prison ont été requis contre quatre journalistes et leur chauffeur qui ont couvert l’incursion des rebelles burundais venus de la République démocratique du Congo le 22 octobre dernier.

Deux heures de débat auront suffi pour qu’un substitut du procureur fasse sa réquisition. Au tribunal de Bubanza dans le nord-ouest du pays, le magistrat a requis 15 ans de prison ferme contre les cinq prévenus. Il a également requis à leur encontre 20 ans de privation des droits civiques et demandé la saisie de leur équipement. Les avocats de la défense ont quant à eux garder leur optimisme dans la suite de la procédure. “(…) Nous espérons qu’ils vont être acquittés purement et simplement“, a indiqué l’un d’eux.

Les organisations de défense et des droits humains dont Reporter sans frontières exigent la libération sans condition des journalistes. Ces hommes de médias travaillent pour Iwacu, l’un des médias indépendants du pays. Selon les autorités burundaises, plusieurs rebelles ont été tués lors de cette incursion. Côté rebelles, on revendique la mort de quelques membres des forces de défense et de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus