Burkina Faso: décès de l’ancien ministre Komi Sambo Antoine

Le Burkina Faso est endeuillé! Dans la nuit du jeudi au vendredi, l’ancien ministre Komi Sambo Antoine a rendu l’âme dans la capitale française. Membre fondateur du parti présidentiel, le défunt a occupé plusieurs hautes fonctions politiques au Burkina Faso.

A peine sorti des 48 heures de deuil national suite à l’attaque du mardi, le pays des “Hommes Intègres” est à nouveau endeuillé. Ce vendredi, plusieurs médias locaux ont annoncé le décès de l’ancien garde des sceaux à Paris. Une information confirmée plus tard par le porte-parole du gouvernement à travers un communiqué rendu public. Ancien secrétaire d’Etat, ministre, député et ancien président de la cour constitutionnelle, Komi Sambo Antoine a officié à de grands postes de responsabilités sous le régime de président déchu Blaise Compaoré. Il démissionna du CDP et co-fonda en janvier 2014, le mouvement du peuple pour le progrès (MPP), actuel parti au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus