gaetane

Bolivie: l’ancien président Evo Morales se réfugie en Argentine

L’ancien président bolivien Evo Morales est arrivé ce jeudi 12 décembre à Buenos Aires en Argentine. En provenance de Cuba, l’ex-dirigeant va s’installer dans la capitale argentine selon le chef de la diplomatie.

Evo Morales a rallié l’argentine ce jeudi après près d’un mois au Mexique où il s’était réfugié après son éviction du pouvoir. Selon le ministre argentin des affaires étrangères, il « vient pour rester en Argentine en qualité de demandeur d’asile et obtiendra ensuite le statut de réfugié ». Cette arrivée intervient juste 48h après l’investiture du péroniste Alberto Fernandez comme président argentin. Le nouveau président avait dénoncé le coup d’Etat qui a poussé le vainqueur de l’élection à la porte.

Proclamé président élu de la dernière présidentielle, Evo Morales a été contraint à la démission suite aux grandes manifestations qui secoué La Paz et plusieurs d’autres villes boliviennes. S’il indique toujours être l’homme de la situation depuis l’exile, le patron du MAS ne pourra plus participer aux prochains scrutins dans son pays. Et pour cause, le parlement a adopté une résolution convoquant de nouvelles élections auxquelles le leader de 60 ans est exempté. Une raison de plus pour Evo Morales de s’exiler loin de son pays afin de vivre paisiblement sa retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus