gaetane

Bénin: voici le point des travaux de la commission budgétaire

Le député Gérard Gbénonchi, président de la commission des lois et des échanges, a donné un point de presse ce mardi 17 décembre à l’Hémicycle. Il était essentiellement question du point des travaux en commission et de l’annonce de la plénière de demain jeudi 19 décembre.

Depuis le 5 novembre dernier , les députés de la huitième législature ont entamé les travaux en commission en vue d’adopter le budget de l’Etat exercice 2020. Deux commissions présidées respectivement par Gérard Gbénonchi et Barthélémy Kassa ont travaillé d’arrache pied pour que le document soit prêt. Au total, précise l’élu de la 11è circonscription électorale, « nous avons eu 34 budgets sectoriels. Vous savez qu’il y a 24 Ministères. Il y a aussi les institutions de la République. Les 34 budgets sectoriels ont été répartis dans les deux groupes à raison de 17 par groupe ». Il ajoute que les responsables des centrales et confédérations syndicales, la société civile, le secteur privé, la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin, la Chambre d’agriculture du Bénin ainsi que l’Association nationale des Communes du Bénin ont été également écoutés en audience publique.

Toute chose qui permet d’avoir les points de vue de toutes les couches socioprofessionnelles du pays sur le budget à adopter en plénière. Mais avant l’adoption de la loi des finances par la plénière, le président de la commission des finances fait savoir que  » le lundi 16 décembre 2019, nous avons adopté le rapport général et le lendemain, nous l’avons déposé au président de l’Assemblée nationale qui déjà, a convoqué la plénière pour le jeudi 19 décembre 2019 pour son examen ». Rappelons que la loi de finances 2020 est équilibrée en recettes et en dépenses à 1986, 910 milliards Fcfa. Il y a donc une progression de 5,8% par rapport à la loi de finances de 2019, c’est-à-dire un accroissement de plus 109 milliards Fcfa. Sauf cataclysme, le document sera adopté demain jeudi par les députés étant donné que le ministère des finances a déjà pris près de 80% de leurs amendements en compte dans le document final.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus