gaetane

Bénin: série d’arrestations dans l’affaire « 3 tonnes de cocaïne » saisies en Uruguay

Rebondissement dans l’affaire « 3 tonnes de cocaïne » arraisonnées en Uruguay et qui seraient en direction du Bénin. Selon les informations parvenues à la rédaction de Bénin Web Tv, certains jeunes activistes ont été interpellés pour avoir fait des publications jugées diffamatoires en rapport avec cette affaire sur les réseaux sociaux.

Ils sont près de cinq jeunes activistes arrêtés dans l’affaire « 3 tonnes de cocaïne » saisies en Uruguay. De sources proches du dossier, il leur est reproché d’avoir fait des publications diffamatoires en rapport avec l’affaire de cocaïne, sur certaines personnalités. Ils sont déposés en prison et seront fixés sur leur sort le 07 janvier 2020.

Depuis quelques mois la justice béninoise est en guerre contre les dérives constatées sur les réseaux sociaux. Basée sur le code du numérique, cette guerre a occasionné l’arrestation de plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux pour diverses causes. L’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc) a, à plusieurs reprises invité les utilisateurs des réseaux sociaux à la prudence face aux infractions prévues par le code du numérique.

12 commentaires
  1. Urbano dit

    Donc cela veut dire que c’est Uruguay qui men?
    L’état béninois est un état voyous escroc menteur.
    Qui a besoin d’être sanscionner depuis l’international

    1. AGUENOUNON Jules dit

      Uruguay n’a pas menti Mr
      Mais Uruguay n’a accusé personne contrairement à se que vous disiez ici

      1. In dit

        Au lieu d’arrêter les vrais trafiquants on s’en prend aux innocents.

    2. HAY dit

      Voila encore un malnutri qui raconte du n’importe quoi…

    3. Aziz dit

      @Aguenounon, selon toi l’Uruguay à dit quoi..? Voilà a mangé abobo épuis vous ne pouvez même plus réfléchir. Et ces petits activistes il faut les sanctionner avec la dernière rigueur. Un sauvage se lève et commence à salir tout un pays parce que lui et ses parents ne volent plus.

    4. Graal dit

      Qu’il aille apprendre à écrire la langue dans laquelle il écrit, sachant qu’elle est la seule en notre possession pour officiellement communiquer, l’anglais étant la cerise sur le gâteau.

  2. Anonyme dit

    C’EST VRAIMENT TRISTE ET HONTEUX!

  3. TOUTOUOLA dit

    « Le conteneur provenait du Paraguay et devait faire une étape à Ténérife, dans les îles Canaries (Espagne), avant d’arriver à Cotonou, au sud du Bénin, selon les autorités douanières de l’Uruguay. » Voilà ce qui dit les autorités uruguayenne. A quel moment, il est écrit que la drogue était destinée à cotonou? l’espagne est trop propre pour en être destinataire? il n’ y a donc que les noirs pour faire des mauvaises choses qui plus est quand il s’appelle « Talon »?
    tu m’étonnes qu’avec ce taux de réflexion très très limité, l’occident nous considère par définition comme des demeurés à on fait faire tout tant qu’on leur donne à manger.

  4. TOUTOUOLA dit

    « Espagne : saisie historique de trois tonnes de cocaïne à bord d’un sous-marin
    Les plongeurs de la Garde civile, en Espagne, n’en reviennent pas : ils ont découvert à l’intérieur d’un sous-marin artisanal… 3 tonnes de cocaïne ! Valeur : 100 millions d’euros. Regardez plutôt. »
    C’était le 28 novembre, mais là silence radio. Alors laissez le bénin tranquille. On a rien à voir avec ces pratiques gangsteristes

    1. Ledoux dit

      Ces 3 tonnes de Cocaïne font une valeur d’au moins 750 millions d’euros. Tu parles peut être de Marihouana.

  5. Gerard dit

    Tous ces voyous colporteurs de fausses informations méritent bien d’être châtiés comme c’est le cas n’importe où dans le monde. Des délinquants qu’on appelle pompeusement « activistes » ! Des garçons de rues manipulés par des délinquants de politiciens sans foi ni loi. Force doit rester à la loi. Bravo à la police Républicaine !

  6. Dieu Mreci dit

    Taisons nous et cherchons de quoi vivre. Dieu merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus