Bénin: les travailleurs de la Cobamg réclament la tête de leur directeur général

Les travailleurs de la compagnie béninoise de matériels agricoles (Cobemag) ont animé le vendredi 27 décembre 2019 un point de presse pour dénoncer la cessation de paiement de salaire au sein de l’entreprise depuis 21 mois. C’est le secrétaire général du syndicat maison qui a porté la voix des travailleurs.

77.700.000 FCFA correspondant à 21 mois de salaires à fin décembre 2019 d’arriérés pour les travailleurs de la Cobemag. Au cours de leur sortie médiatique, le syndicat de la société a haussé le ton. Il entend prendre l’opinion publique à témoin avant de déclencher des mouvements pour se faire entendre. Outre la réclamation des salaires, le personnel expose publiquement des faits qui ne favorisent pas le développement ou tout au moins la survie de l’entreprise. Le non-respect de la livraison des commandes de charrues et charrettes de la Sonapra, un lourd endettement envers certains prestataires et fournisseurs, des licenciements fantaisistes, abusifs et sélectifs des agents de la Cobemag ayant accompli un certain nombre d’années et proches de la retraite sont entre autres reproches faits au directeur général de la Cobémag.

Le syndicat dénonce également le non-respect des droits des agents licenciés depuis octobre 2016, le non-versement des cotisations de la caisse nationale de la sécurité sociale, la non-disponibilité de budget ni de bilan depuis 2014 ect.. Le porte-voix des travailleurs, Messouna Bio Alassane, invite le chef de l’Etat à leur venir au secours afin de sauver la carrière du personnel. Sinon, insiste, l’entreprise risque de s’écrouler dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus