Bénin: les couches vulnérables de la zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké prises en charge

Deux ministres du gouvernement étaient dans le septentrion hier jeudi 12 décembre. Véronique Tognifodé et Benjamin Hounkpatin étaient à Djougou pour l’extension de la phase pilote du volet “assurance maladie” du projet assurance pour le renforcement du capital humain (Arch).

Les pauvres les plus extrêmes de la zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké n’auront plus de soucis à se faire en cas de maladie. Le projet Arch les prend en charge à partir de ce jeudi 12 décembre. ” A compter de ce jour, nos frères, nos sœurs, nos mamans, nos papas et mêmes leurs enfants qui vivent dans un état de dénuement prononcé, ceux que nous appelons  les pauvres extrêmes  seront totalement pris en charge par l’Etat pour leurs problèmes de santé. Désormais, dans tous les centres de santé et hôpitaux de la zone sanitaire, ils peuvent recevoir gratuitement les soins et les médicaments pour le paludisme et d’autres maladies retenues par l’assurance”, a laissé entendre le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin.

Les enfants de moins de cinq (05) ans enrôlés seront intégralement pris en charge pour les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques entres autres. Toutes les femmes enceintes bénéficiaires de l’assurance maladie de l’Arch seront prises en charge du début de la grossesse jusqu’à l’accouchement pour les maladies identifiées dans le panier de soins. Tout bénéficiaire muni  de sa carte biométrique, peut se rendre dans une formation sanitaire dès les  premiers signes pour recevoir les soins et ne pas attendre que la maladie s’aggrave avant d’y recourir, a insisté le ministre de la santé. Il faut dire que cette zone sanitaire est la troisième après Abomey-Calavi-Sô-Ava et Dassa-Zoumè-Glazoué. Les localités ont été choisies sur la base de la vulnérabilité des couches y vivant. Soulignons que la ministre des affaires sociales en a profité pour rappeler les quatre volets du projet Arch aux populations du Nord: Assurance maladie, Microcrédit , la Formation, l’Assurance retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus