Bénin – Fcbe: Boni Yayi enclenche le processus de la réconciliation des deux camps

L’ancien chef de l’Etat, Boni Yayi, a tenu une rencontre avec l’un des deux camps de son parti politique ce mardi 31 décembre 2019. La réconciliation des leaders du parti a été au menu de la séance de travail.

Que ce soit le camp Hounkpè ou le camp Azatassou, Boni Yayi détient un droit de véto sur les Forces cauris pour un Bénin émergent. A peine rentré au pays, il a convoqué les lieutenants de sa formation politique divisée depuis septembre 2019, pour colmater les brèches. En attendant une rencontre officielle des deux camps pour aplanir les divergences, des indiscrétions font état de ce que les deux camps sont favorables à une réconciliation.

Les prochaines élections communales étant un tournant décisif pour la présidentielle de 2021, les Fcbe pourraient être le dernier rempart pour les forces de la résistance en son temps. Le nouveau code électoral exigeant dorénavant des parrains (députés et/ou maires) avant de prétendre diriger le pays. Il faut dire que jusqu’à preuve du contraire, le parti des Fcbe est la seule formation politique véritablement engagée dans une opposition farouche au régime de la rupture.

La division au sein du parti est intervenue en septembre lorsqu’un groupe dirigé par Paul Hounkpè et Théophile Yarou ont organisé un congrès en catimini pour obtenir le récépissé sans l’avis des autres caciques de la famille cauris. Boni Yayi, hors du territoire national, est rentré le dimanche 29 décembre pour, dit-on, fêter avec les siens.

Notons que le Buffle de Tchaourou a rencontré dans la soirée du lundi 30 décembre le camp dirigé par Azatassou et autres. La prochaine rencontre serait, selon nos sources, celle décisive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus