Bénin: des centaines de conteneurs de marchandises abandonnés au PAC

Les responsables de la direction générale des douanes et droits indirects et ceux de Bénin Control ont tenu ce jeudi 5 Décembre 2019 avec des commissionnaires agréés une séance de concertation pour trouver des moyens de stimuler les activités commerciales et accroître les recettes de l’Etat.

Prise de langue ce jeudi 5 Décembre 2019 entre les responsables de la direction générale des douanes et droits indirects et ceux de Bénin control en présence des commissionnaires agréés et autres partenaires. L’objectif des échanges qui se sont tenus au siège de la direction des douanes est  de trouver des moyens de stimulation des activités commerciales afin d’accroître les recettes de l’Etat en cette fin d’année. Cette séance de travail a permis aux responsables de l’administration douanière de décider du sort à réserver à des centaines de conteneurs remplis de marchandises et abandonnés pour défaut de douane par leurs propriétaires depuis trois ans.

Au cours de cette séance de travail, il a été décidé de la mise en vente aux enchères des marchandises des conteneurs abandonnés. Les responsables de l’administration douanière vu la réduction des importations due en partie à la crise frontalière avec le Nigéria se sont entretenus avec les commissionnaires agrées et transitaires exerçants sur la plateforme portuaire pour trouver ensemble des réponses à ce déficit. Dans ce cadre, la direction de la douane a pris certaines mesures incitatrices, pour permettre aux deux parties de trouver un point d’accord. Ces mesures incitatives selon les explications du receveur général adjoint consisteront à la réévaluation de certains dossiers, à l’allègement du droit des douanes sur certaines marchandises et de la vente aux enchères à grande échelle des marchandises abandonnées sur les quais depuis au moins trois ans. De leur côté, les responsables des différentes associations des commissionnaires agréés sont non seulement acquis à cette initiative; ils marquent aussi leur engagement à accompagner le développement de l’économie et souhaitent être associés aux initiatives qui seront prises dans ce sens.

5 commentaires
  1. Wezepe5 dit

    Ne nous vendez pas les produits perimés en parlant de vente aux enchères.

  2. Salem dit

    Ce sont des containers abandonnés par ceux qui avaient l’habitude de frauder et qui ont perdu leurs privilèges illicites depuis trois ans. Des centaines de containers!!! Voyez à quel point des voyous volaient l’État!!! Ce sont ceux-là qui font du vacarme aujourd’hui. On a tout compris! Un pays de voleurs????

  3. Ogoubi dit

    Ces containers appartiennent certainement à ceux qui ne vivaient que par la fraude. Voilà comment on était commerçant dans ce pays!!! Aujourd’hui, tous ces voleurs ne peuvent que gueuler et gémir tout le temps.

  4. Louise dit

    L’heure de la vérité a sonné ont déclarait les objets qui n’ont pas de valeur? comme de l’huile pour du wax hollandais , il y a de quoi ils doivent maudits ce gouvernement . Vous n’avez rien vue encore . Les ennemis du développement de ce petit pays .

  5. Espoir dit

    Je demande si ces produits ne sont pas encore périmé? Nous devons faire beaucoup attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus