Asa-Bénin, l’association des sociétés d’assurance lance des journées portes ouvertes (vidéo)

L’association des sociétés d’assurance du Bénin (ASA-Bénin) organise du 02 au 06 décembre 2019, des journées portes-ouvertes dans les compagnies d’assurance Vie et des compagnies d’assurance non vie. L’objectif est de mettre en lumière le secteur de l’Assurance qui est resté peu connu notamment en matière des avantages qu’il procure aux assurés et bénéficiaires de contrats.

Ensemble avec ses 14 compagnies d’assurances dont 6 compagnies vie (SUNU Assurances vie Bénin, Atlantique Assurance Bénin Vie, Saham Assurance vie, NSIA -Vie Assurance, l’Africaine des Assurances-Vie) et 8 compagnies non vie (l’Africaine des Assurances, NSIA-Assurance, GAB, SUNU Assurance LARD Bénin, SAAR, SAHAM Assurance, Atlantique Assurance Bénin, LARD et AMAB), l’association des sociétés d’assurance a élaboré un plan d’action dont l’objectif est de mieux faire connaître l’assurance et ses services en informant, en sensibilisant et en éduquant les clients du 02 au 6 décembre 2019 à travers des journées portes ouvertes. Mouftaou Souhouin, président de l’ASA-Bénin,  a expliqué à l’occasion d’une conférence de presse animée vendredi 29 novembre 2019 au siège de l’institution que la branche vie s’occupe essentiellement des activités liées à la vie humaine et à la capitalisation tandis que les assurances non vie s’occupent des dommages, biens et responsabilités civiles avant de donner les raisons de cette initiative. “Ces journées portes ouvertes sont placées sous le signe de la meilleure compréhension du service après vente, donc pour pouvoir accélérer le règlement des sinistres” a t-il clarifié. C’est l’occasion, dit-il, pour ceux qui ont des dossiers sinistres en instance d’amener leurs dossiers pour comprendre ce qu’il y a lieu de faire. “Après 20 ans, il faut quand même faire le point, mesurer le parcours effectué, et voir les défis qui restent à relever”, va t-il poursuivre.

Interrogée par la presse lors de cette conférence de presse sur le retard souvent accusé par les compagnies d’assurances dans les règlements des cas d’accidents, Madame Marriam Nassirou , vice-Présidente de l’ASA-BENIN a indiqué que c’est une préoccupation des compagnies d’assurance que de régler diligemment les victimes d’accident. A l’en croire, ce constat s’explique par le fait que les populations ne connaissent pas les procédures qui doivent les conduire à bénéficier de la prestation. C’est pourquoi, elle invite la population à parcourir leurs compagnies lors de ces journées portes ouvertes pour bien comprendre d’abord, ce qu’est l’assurance et savoir comment entrer dans leur droit en cas de sinistre, le plus rapidement possible.

Quid de l’ASA-Bénin…

L’association des sociétés d’assurance (ASA-Bénin) a été créée le 12 février 1999 et réunit au 31 décembre 2018, 14 compagnies d’assurances. Elle a pour objectifs de représenter les adhérents auprès des pouvoirs publics dans toutes les circonstances où une action commune serait nécessaire, d’établir des rapports de confraternité entre les membres , d’étudier et de défendre les intérêts généraux de la profession, d’instaurer des liens de coopération avec des associations soeurs sur le plan international et de contribuer non seulement au respect de la déontologie des Assurances au Bénin mais aussi à l’augmentation de la capacité de rétention du marché.

L’amélioration des prestations étant devenue une préoccupation majeure, les compagnies d’assurance  membres de l’ASA-Benin, ont introduit dans l’arsenal de règlement des sinistres automobiles, une convention de facilitation de règlement des sinistres appelée CIR (Convention d’indemnisation Rapide).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More