Togo : attaque contre des policiers, bilan et réaction du gouvernement

Des attaques contre les forces de l’ordre sèment la peur dans les rangs de la population togolaise. Plusieurs policiers ont été grièvement blessés par de mystérieux hommes en noir armés de machette dans deux attaques distinctes au Togo. Au vu de la psychose dans le pays, le gouvernement réagit.

Samedi, les forces de sécurité togolaises ont été prises pour cible par des hommes armés de machettes. Une première attaque a eu lieu à Agoè dans la périphérie de la capitale Lomé et une seconde à Sokodé dans la région centrale. Plusieurs policiers ont été blessés et les assaillants sont repartis avec leurs armes.

Les autorités togolaises n’ont pas tardé à réagir face à la peur que ces incidents graves ont semé dans la tête des populations. Dimanche, le gouvernement a dénoncé des actes de violence et indiqué la répression systématique de tout acte de violence qui viendrait troubler le sommeil des paisibles citoyens. « Le gouvernement mettra tout en œuvre pour retrouvér ces meneurs et leurs co-auteurs qui feront face à la justice », a indiqué le ministre en charge de la Sécurité, Yark Damehame. D’après un bilan des autorités, 5 gendarmes ont été blessés et de 4 fusils AK47 ont été emportés après les attaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus