Sommet sur la paix et la sécurité: Macky Sall attaque sèchement l’ONU

Le président sénégalais Macky Sall a dénoncé des incohérences onusiennes lors de sa prise de parole au sommet sur la paix et la sécurité débuté dans la capitale sénégalaise depuis le dimanche 17 novembre 2019. 

Le droit de veto détenu par certains pays membres du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies ne fait pas l’unanimité depuis des années. Plusieurs voix se sont levées contre cette suprématie du plus fort qui piétine l’intérêt général et entache l’image de l’ONU sensée préserver et pérenniser la quiétude sur l’échiquier mondial. Les exemples sont légions dans le passé. Sur ce sujet, le président sénégalais Macky Sall a une fois de plus placé son grain de sel.

Devant le pupitre à l’occasion du sommet sur la paix et la sécurité à Dakar, Macky Sall a pointé du doigt le droit de veto détenu par la France, l’Amérique, la Grande Bretagne, la Chine et la Russie. Le chef de l’Etat sénégalais a dénoncé les incohérences d’une entité qui devait réunir, mais qui peut être a été bloquée par le veto  des nations présentes au Conseil de sécurité.

« Il faut que l’Onu accepte de se réformer, de réformer ses procédures. Ce n’est pas le secrétariat général, mais surtout les États. Il faut revoir le Conseil de sécurité. Il suffit qu’un État parmi les cinq mette son veto pour que tout soit bloqué », regrette Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus