Santé financière du Bénin: les assurances du ministre Bio Tchané sur les efforts du gouvernement

Depuis son installation en 2016, le régime du président Patrice Talon s’est lancé dans l’assainissement des dépenses publiques à travers plusieurs réformes. L’impact des dites réformes sur la santé économique du pays est parfois mis en cause par certains acteurs politiques notamment ceux de l’opposition. Mais pour le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, le Bénin est sur la bonne voie, du moins dans le domaine économique. 

Selon certaines organisations internationales comme le Fonds Monétaire International (FMI) par exemple, le Bénin est un bon élève du fait des réformes économiques initiées par les dirigeants actuels. Les chiffres officiels souvent rendus publics attestent effectivement de la bonne santé économique du pays même si l’impact direct sur les populations n’est pas perceptible. Comme prime à cet effort d’assainissement, l’argentier national, le ministre Romuald Wadagni a reçu différent prix qui font de lui, l’un des meilleurs ministre de l’économie de la sous-région.

Mais pour beaucoup d’acteurs politiques de l’opposition, il s’agit de la poudre aux yeux. C’est le cas par exemple de l’ancien ministre Komi Koutché qui lors du dernier entretien qu’il a eu avec la diaspora béninoise de l’Amérique du Nord, a martelé que les chiffres avancés par le gouvernement du président Patrice Talon pour présenter l’Etat financier du pays sont faux. Il a  affirmé être prêt à défendre sa position dans un débat contradictoire sur les chaînes internationales.

Les assurances du ministre Abdoulaye Bio Tchané: 

Pour rassurer l’opinion publique sur l’Etat économique du Bénin, le ministre d’état, chargé du plan et de la prospective, Abdoulaye Bio Tchané s’est prononcé sur la question. Reçu sur “Frissons radio“, il se veut rassurant. Pour lui, le gouvernement du président Patrice Talon a fait beaucoup d’efforts pour assainir les dépenses publiques. En conséquence, le Bénin n’est pas en difficulté financière comme certains ont tendance à l’affirmer. “Nous avons fermé beaucoup de surfacturation, nous avons fermé des paiements indus, nous allons continuer de le faire parce que c’est ça la rationalisation des dépenses.” a-t-il fait savoir.

Le ministre a également donné des exemples pour prouver que le pays se porte assez bien sur le plan économique. A le croire, aucun agent de l’Etat n’a encore connu une situation d’impayé. “Il ne vous échappe pas que nous payons régulièrement les salaires, nous payons régulièrement tous nos prestataires.
Mieux, nous avons lancé des programmes sociaux nouveaux en continuant à réaliser les anciens programmes sociaux qui ont été mis en place par les gouvernements précédents.” a-t-il indiqué pour faire taire les fausses rumeurs sur les difficultés financières dans lesquelles se trouverait le pays.

5 commentaires
  1. Ledoux dit

    De quelle economie parle celui la? Ce n’est pas ce qui occupe les beninois pour le Moment. Mr le ministre c’est mieux si vous vous taisiez!
    Meme le paysan ne va pas vous croire.

    1. chichi dit

      Vous écrivez des inépties et semblez vouloir faire la leçon d’économie à Mr. Bio Tchané, dans ce cas poursuivez…
      Soyez sérieux, abstenez vous de grâce, parfois cela en vaut vraiment la chandelle

      1. Ledoux dit

        Qui va croire en ce qu’il dit ce Mr Tchane, en tout cas pas moi. Seulement ceux habilles klebetiquement comme toi, lui assure Raison.

  2. Anonyme dit

    Je reviens du Bénin

  3. Robinot dit

    Je reviens du Bénin , et je suis prête à y retourner pour aider si possible et en cas de besoin, les personnes que j’y ai rencontrées

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus