Plusieurs terroristes abattus par les troupes du G5 Sahel au Mali et au Burkina

Les éléments de la force du G5 Sahel ont mené une opération conjointe avec les forces françaises de l’opération Barkhane et ont neutralisé 24 militants djihadistes présumés.

Dans une annonce de l’armée française, outre la mort de plusieurs terroristes, les forces françaises et celles du G5 Sahel ont réussi aussi à détruire un atelier de fabrication de bombe. La force conjointe a aussi procédé à la saisie de plusieurs téléphones portables et des armes au cours de l’opération. Notons que ladite opération a commencé et a été menée depuis environ deux semaines.

Les hommes tués sont considérés comme des terroristes par les forces régulières mais leur identité encore moins celle du groupe auquel ils appartiennent ne sont encore connues. On sait que les groupes liés à Al-Qaïda et le groupe État islamique opèrent dans la zone frontalière Mali-Niger-Burkina Faso où cette opération a eu lieu. Cette annonce survient alors que lundi, une patrouille de l’armée burkinabé a été pris en embuscade et 24 soldats sont morts dans l’attaque.

1 commentaire
  1. Iddissa dit

    Ah merci la France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus