« Ne soyez pas une simple statistique. Prenez possession de votre pouvoir », Kanye West aux noirs Américains

Le rappeur américain Kanye West veut sérieusement candidater pour la présidence des Etats-Unis en 2024. Présent à New York ce jeudi pour le troisième jour du festival de l’innovation de Fast Company, l’artiste de 42 ans a fait part de sa volonté une fois sur scène.

Le plus grand génie musical du XXIe siècle a encore trouvé une manière de faire parler lui qui n’a aucun lien avec sa musique. Kanye West, énormément critiqué sur la toile ces derniers temps, a annoncé jeudi 7 novembre, au festival de l’innovation de Fast Company sa volonté de candidater pour la présidence des Etats-Unis en 2024.

Le rappeur afro-américain qui a toujours clamé son admiration pour le président Donald Trump  a fait part de sa volonté une fois sur scène.  « Quand je me présenterai à la présidence en 2024, je créerai énormément d’emplois », a affirmé ce jeudi, à la cinquième édition annuelle du Fast Company Innovation Festival, à New York. Très convaincu et déterminé à remplacer Donald Trump à la Maison Blanche, l’interprète de « Jesus is King », veut néanmoins prendre son temps pour échafauder son projet présidentiel. « Je ne vais pas courir, je vais marcher, » a-t-il ainsi souligné.

« Aux personnes noires je dis : ne soyez pas une simple statistique. Prenez possession de votre pouvoir. Votre pouvoir n’est pas seulement de voter Démocrate pour le restant de votre vie », a lancé le rappeur de de 42 ans. Le mari de Kim Kardashian a également annoncé qu’il envisageait de changer de nom pour «Christian Genius Billionnaire Kanye West», soit Kanye West, le génie chrétien milliardaire. « Quand les gens disent qu’il est grossier de se considérer comme milliardaire, je me dis que je pourrais légalement changer de nom pour devenir « le milliardaire chrétien Kanye West »  pendant un an, jusqu’à ce que vous compreniez exactement ce que c’est », a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que Kanye West exprime publiquement ses ambitions politiques. Dans une interview pour une émission diffusée sur Apple Music le 25 octobre dernier, l’artiste a déjà dit qu’il serait un jour à la tête du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus