L’humoriste nigérien Mamane nommé ambassadeur

L’humoriste nigérien Mamane, a été nommé ambassadeur climat pour le Sahel. Sa nomination a été annoncée par le ministre nigérien de l’environnement lors de la conférence de mardi, sur le rôle des artistes face aux changements climatiques. Cette fois il s’agit d’une mission un peu plus sérieuse qui lui a été confiée.

Le créateur de la célèbre « République très très démocratique du Gondwana », le nigérien Mamane a été investi d’une nouvelle mission pour le Sahel. Désormais, l’humoriste aura pour tâche de sensibiliser sur la protection de l’environnement et le réchauffement climatique dans cette région de l’Afrique. Il profitera donc de sa côte de popularité pour faire passer des messages de sensibilisation afin d’aider, à sa manière, à la protection de l’environnement.

Pour le ministre nigérien de l’Environnement et du développement durable du Niger, Al Moustapha Garba, « la mission de porter la voix de la Commission climat sur les enjeux du changement climatique (…) En un mot, il s’agit d’une incitation à mettre son talent et le talent de ses pairs au profit de la lutte contre les effets du changement climatique ».

« Ça implique une lourde charge, en plus de ma responsabilité d’humoriste où je dois faire rire les gens », a déclaré Mamane à Abidjan mardi lors d’une conférence sur le climat. Il a ensuite indiqué vouloir « sensibiliser sur les comportements à adopter pour le climat, pour qu’on ait un environnement meilleur donc sur la coupe de bois, les déchets à ne pas jeter n’importe où, les vieux véhicules dans lesquels on circule, l’utilisation du vélo, les sacs plastiques… ».

S’attardant sur son métier d’humoriste, Mamane explique que « nous les humoristes, on a une audience énorme aujourd’hui. Nos sketchs font des millions de vues. Il n’y a pas un discours à la Nation qui fasse autant de vues. Donc profitons-en pour qu’il y ait un message pour qu’on soit utile. Le divertissement sans message est une diversion ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More