gaetane

“Les nouvelles ne sont pas très bonnes”: Bernard Tapie annonce la progression de son cancer

Atteint d’un double cancer depuis plus de deux ans, Bernard Tapie, s’est longuement confié sur son état de santé dans l’émission «Sept à huit», dimanche.

Bernard Tapie était l’invité de la semaine ce dimanche dans “Sept à Huit”. Au cours de cet entretien, l’ancien patron de l’OM a notamment évoqué son combat contre la maladie. Malheureusement, les nouvelles “ne sont pas très bonnes”. L’homme d’affaires a en effet récemment appris que le cancer s’était propagé dans ses poumons.

«C’est logique, ça se poursuit, on a des bonnes nouvelles, des moins bonnes (…) Mais les prochaines seront bonnes», a déclaré l’homme d’affaires. «Je ne suis pas dans une phase terminale. J’ai eu la peau, l’œsophage, l’estomac, les cordes vocales, maintenant c‘est les poumons. C’est une évolution…» Il garde espoir, un espoir qu’il veut transmettre aux malades du cancer : «La science va tellement vite, que la perspective de guérison aujourd’hui d’un cancer peut changer en 15 jours» a assuré l’homme de 76 ans.

En fin d’extrait, Bernard Tapie se confie aussi sur sa foi, lui qui se dit « très croyant ». «Je suis très croyant. Je ne dis pas que ça aide, mais les perspectives de partir ne sont pas les mêmes (…) Je n’ai pas trop fait de misères dans la vie, j’espère en être récompensé». Il confie prier tous les jours mais «pas pour ça (…) le Seigneur a autre chose à faire que d’exaucer (ses) vœux».

Malgré sa positivité, Bernard Tapie avoue parfois traverser des moments plus difficiles. « Évidemment il m’arrive de pleurer. Il m’arrive de pleurer parce que je suis malade. Il m’arrive de pleurer quand une mauvaise nouvelle arrive (…) Par contre quand le médecin me dit ‘Vous avez des métastases aux poumons’, là je ne pleure pas. On pleurera quand la nouvelle du départ sera annoncée », a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus