Huawei: l’administration Trump proroge de trois mois son autorisation de commercer aux Etats-Unis

Le géant chinois Huawei et les entreprises américaines peuvent poursuivre leur collaboration sans craintes. Lundi 18 novembre, le secrétaire d’Etat au commerce a prorogé l’autorisation de faire affaires avec le conglomérat chinois de télécommunications Huawei.

Les Etats-Unis ont accordé un répit de trois mois aux sociétés américaines qui coopèrent avec l’entreprise chinoise Huawei. Dans un communiqué du secrétaire d’Etat au commerce, la nouvelle a été rendue publique lundi 18 novembre, date d’expiration de la licence d’exploitation. « Le gouvernement américain a décidé de prolonger jusqu’au 16 février 2020 la licence temporaire générale en ce qui concerne Huawei et ses 114 branches non américaines », a précisé le communiqué. Cette prorogation permettra au géant chinois de poursuivre ses activités dont le transfert de technologie, la signature de contrats et l’exportation.

Sis à Shenzhen en Chine, Huawei est une l’une des plus importantes firmes chinoises de l’heure. En mai dernier, le département du commerce l’avait mis sur la liste noire américaine, l’empêchant ainsi de coopérer avec ses entreprises. Elle a été également été au cœur de la guerre commerciale entre Washington et Pékin. Cette décision de l’administration Trump intervient quelques jours après l’annonce d’un accord commercial entre les deux premières puissances économiques du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus