Fermeture des frontières nigérianes : le Ghana appelle Buhari à revoir sa copie

La fermeture des frontières du Nigéria avec ses voisins constitue un coup dur pour ces derniers. Après une intervention récente du président ghanéen pour la réouverture des frontières, le pays revient à la charge et lance un autre appel à Buhari.

Selon Legit.ng, citant un autre média, Charles Owiredu, vice-ministre des Affaires étrangères du Ghana, a plaidé pour la réouverture des frontières par le Nigéria, lors d’une rencontre avec  l’ambassadeur Zubairu Dada, responsable des affaires étrangères au Nigéria. Le ministre ghanéen a déclaré que cette réunion faisait suite à une  précédente avec le Nigeria et a affirmé que la politique du gouvernement Buhari allait à l’encontre du protocole de la CEDEAO relatif à la libre circulation des marchandises.

Mais le ministre d’Etat nigérian a déclaré à la délégation ghanéenne que leur pays n’était pas la cible de la fermeture de la frontière. Il a expliqué que la décision du gouvernement fédéral de fermer les frontières était de décourager le mouvement de marchandises illicites dans le pays. Il a également déclaré que l’action du gouvernement était temporaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More