Cameroun: Donald Trump sanctionne le régime Paul Biya

L’administration Donald Trump a pris des sanctions contre le régime camerounais. Dans une correspondance adressée au congrès, le président Donald Trump a exposé les motifs de sa décision.

La question du respect des droits de l’homme à Yaoundé préoccupe le chef d’Etat américain. Dans une note transmise au congrès, il a exprimé sa volonté d’exclure le pays de Paul Biya des avantages de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act), une loi qui exonère les pays de l’Afrique subsaharienne des droits de douanes pour leur exportation sur le marché américain. « J’ai l’intention de mettre fin à la désignation du Cameroun comme pays d’Afrique subsaharienne bénéficiaire au titre de l’AGOA à compter du 1er janvier 2020 », a écrit Trump.

Le chef du bureau ovale justifie sa décision par les violations des droits de l’homme et des détentions extrajudiciaires. « Le Cameroun n’a pas répondu à nos préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l’homme commises par ses forces de sécurité. Ces violations comprennent les exécutions extrajudiciaires, les détentions arbitraires et illégales et la torture » précise le président. Washington reste ouvert à collaborer avec Yaoundé si les efforts sont faits pour améliorer la situation. Cette sanction intervient un mois après la clôture du dialogue national au cours duquel Paul Biya a ordonné la libération de 333 détenus dont le leader du MRC, son principal opposant Maurice Kamto.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus