Bénin: Patrice Talon reconnait officiellement 4 morts lors des violences post-électorales

Dans un entretien exclusif accordé conjointement à France 24 et RFI, le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon a reconnu que lors des dernières violences post-électorales, il y eu de pertes en vies humaines. Sans avant avancer des chiffres officiels, il confirme le chiffre 4 avancé par des organisations de défense des droits de l’homme. 

Reçu dans un entretien exclusif par Marc Perelman de France 24 et Christophe Boisbouvier de RFI, le président béninois, Patrice Talon n’a pas nié qu’il a eu des pertes en vies humaines lors des dernières violences post-électorales. Dans son explication, le président de la République du Bénin a beaucoup plus mis l’accent sur les chasseurs qui auraient tiré sur des forces de l’ordre. Dans leur riposte, les forces de l’ordre ont certainement eu à atteindre certains d’entre eux.

Pour le président Patrice Talon, c’est difficile d’avancer dans le contexte qui a prévalu lors de cette crise post-électoral un chiffre exact de perte en vies humaines en ce sens, justifie-t-il que les chasseurs emportaient ceux d’entre eux qui sont tombés sous la riposte pour ne pas laisser de trace. Il reconnait néanmoins le chiffre 4 avancé par certaines organisations de défense des droits de l’homme.

La position de Talon sur le nombre de morts:

“Il y a eu des morts, je peux vous l’affirmer. Le procureur de la république et le ministère de l’intérieur ont annoncé qu’il y a eu environ 4 morts. Vous savez la difficulté c’est que il y a des gens qu’on appelle des chasseurs  qui ont été mobilisés  à l’intérieur du pays par des acteurs politiques .

Des chasseurs qui ont tiré avec des armes sur des agents de sécurité et parfois la riposte de protection du bien public  a amené certains agents de sécurités  à faire face aux tirs  de ces chasseurs. Alors  les dégâts que ça a pu causé au plan matériel et humain dans un camp ou l’autre pour dissuader leurs actions.

Certains sont partis avec leur blessés.  Quand vous tirez sur des forces de l’ordre et ils ripostent, pour ne pas laisser de traces , les gens partent parfois avec leurs blessés.  Donc nous avons en estimant que les dégâts causés ici et là ; je confirme que le nombre de mort pouvait atteindre le chiffre 4. ” Patrice Talon

 

3 commentaires
  1. Benin dit

    A peu près 4 morts … disons 3.9 morts quoi

    1. Nassirou dit

      Vraiment, il aurait même pu dire en entre 3.2 et 3.9 morts. Ce monsieur se moque de nous.
      Plutôt que de nous parler des morts emportés par les chasseurs M, et s’il nous donnait le nombre de ceux que lui a confisqués ? Et le nombre politiciers et militaires abattus ? Les chasseurs les ont-ils emportés aussi ?
      Ils doivent très forts, ces chasseurs, pour réussir à faire un ménage si propre pendant qu’ils sont canardés par une police et une armée mieux équipée et entraînée qu’eux!!!
      Je parie qu’ils ont des ambulances et des hélico, ces braves chasseurs. Ne serait-il pas plus sage d’en faire notre armée officielle. Je me sentirais mieux protégé par eux que par vos bataillons de pieds nickelés incapables d’affronter des chasseurs.
      Quand on ment, il vaut veiller à ne pas tomber dans le ridicule. Mais bon, Tairou est né après la honte, on le sait !

  2. Anonyme dit

    Pathétique. Si le ridicule pouvais tuer. Il y a eu 3,9 mort et non 4 😃😃😃😃😃

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus