Bénin: le député Adam Badougou écrit à la population de Tchaourou

L’honorable Adam Badougou s’est s’adressé à la population de Tchaourou, ce mercredi 13 novembre. Dans un message empreint de sens, le député de la 8è législature exhorte les siens à reprendre le chemin de l’humilité, de la patience et de la tolérance.

‘’Un serviteur d’Allah nous enseigne que le pardon est le ciment qui construit la paix, c’est le ciment qui construit les familles, c’est le ciment qui construit les nations. Le pardon dit-il permet de coudre ce qui est déchiré », ce sont-là un extrait du message du député Adam Badougou à la population de Tchaourou. Adam Badougou a reconnu qu’une page sombre a plongé la commune dans les profondeurs de l’abîme social mais est désormais en route vers la poubelle de l’histoire. Car, dira-t-il, les mesures d’apaisement issues de la loi d’amnistie sont là pour un début de pansement des béantes plaies causées.

‘’En accueillant la grâce de la loi d’amnistie, suscitée et obtenue par l’action concertée de tous, j’ai reconnu un véritable sursis appelant à agir dans l’humilité, la tolérance, la compassion mais surtout le Pardon. En effet, l’année 2019 restera à jamais gravée dans les annales de l’histoire politique de notre localité. Il s’y est passé de grandes et graves déchirures sociales, d’événements douloureux sans précédents, d’actes qui sortent du commun humain’’, a-t-il martelé.

Le député de la 8ème circonscription électorale a salué la sagesse des uns, reconnu l’esprit de tolérance des autres, compris l’insatisfaction et l’impatience d’autres encore. Il souhaite que tous ceux qui ont été moralement, physiquement et psychologiquement traumatisés, qui gardent des séquelles corporelles indélébiles ou encore qui ont perdu des biens matériels, trouvent dans la correspondance l’appel à la foi profonde en Allah, le  créateur des cieux et de la terre, maître du destin, le seul bon juge, le seul capable de consoler chacun à la mesure des attentes.

Désormais préoccupé par la relance de la commune de Tchaourou, Adam Badougou appelle chaque citoyen de Tchaourou à s’élever au-delà de son Ego qui, s’obstine souvent à vouloir gagner, quoiqu’il en coûte, à comparer facilement, ou à juger sans fondements.

4 commentaires
  1. Anonyme dit

    Je trouve là le comportement d’un leader d’un homme.

  2. 616 dit

    Va dire à ton patron, de reprendre les élections , que vous n’êtes pas des élus mais que vous aviez été nommés. C’est à cet issue que le pardon te sera accordé. N’aviez vous pas honte d’être renfermé sur vous même ? Impossible d’aller chez vous, votre village natale pour aller voir vos frères et soeurs. Si tant que ce sont eux , qui vous ont élit, alors vous n’aurez pas dû être chassé, hué, et même chercher à se déplacer a tout moment avec l’armée. C’est regrettable et vous qui pensez que vous étés l’élu du peuple, alors le peuple ne vous oubliera jamais encore avec cette révision opportuniste. Ceci vient encore donner de fin à recoudre. Ayez peur des peuples calmes car la patience a ses limites. Tout ce que vous faites de mal à autrui et à ce peuple qui vous a tout donner, l’argent et en retour vous le faite souffrir, vous le faites a vous même. Tôt ou tard, vous allez récolter ce que vous aviez semé. Qui sème le vent , récolte la tempête. C’est la règle de la nature.

  3. Le Democrate dit

    616 , reveillles toi de ton sommeil le plutôt possible avant qu’il ne soit trop tard car les elections sont terminées

  4. Dine le Président dit

    616 rêve toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus