Bénin: en déplacement à Abuja, Paul Hounkpè et Cie manquent le retour de Boni Yayi

Le président d’honneur du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent ( FCBE) Boni Yayi était à Cotonou dans la journée du mercredi 20 novembre 2019. Paradoxalement, cette descente coïncide avec le voyage de Paul Hounkpè et Cie . Ils n’étaient donc pas là pour accueillir leur président d’honneur qui a passé plusieurs mois à l’extérieur.

Même si depuis quelques semaines on observe un calme au sein des FCBE, il est à noter que la crise occasionnée par la délivrance du récépissé d’enregistrement au nom de Paul Hounkpè est toujours d’actualité. Ce mercredi, les différents protagonistes avaient l’occasion de créer l’union sacrée autour de leur président d’honneur ; mais le camp de Paul Hounkpè avait son agenda.

Pendant que Nourenou Atchadé, Eugène Azatassou et autres se sont mobilisés pour accueillir en grande pompe Boni Yayi, Paul Hounkpè et Cie étaient du côté du Nigéria. Coïncidence ou préméditation? En tout cas, leur absence a été remarquée. Boni Yayi était annoncé à Cotonou depuis quelques jours, notamment dans la journée du mardi. Paul Hounkpè étant l’actuel premier responsable des FCBE devrait être informé du retour de leur président d’honneur et prendre les dispositions pour lui réserver un accueil digne du nom. Tout porte à croire que le camp Hounkpè n’a pas été associé à ce retour de leur leader charismatique.

Paul Hounkpè et Cie chez Olusegun Obasanjo

En déplacement au Nigérian, Paul Hounkpè, Théophile Yarou et autres ont été reçus en audience par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, grand ami de Boni Yayi. Au cours des échanges, Olusegun Obasanjo très proche de Boni Yayi a dû réitérer le désaccord de ce dernier par rapport à l’acte posé par le camp Hounkpè.

La délégation conduite par Paul Hounkpè a reçu de précieux conseils qui devraient lui permettre de reconsidérer sa position afin de suivre la ligne directrice tracée par leur président d’honneur Boni Yayi. Visiblement en disgrâce avec le président d’honneur des FCBE, le camp de Paul Hounkpè tente de profiter de la proximité entre ces deux anciens présidents pour regagner la confiance de Boni Yayi. Engagé à mettre fin à la tension au sein du parti, le camp de Paul Hounkpè espère toujours la médiation de Boni Yayi pour concilier les deux camps.

7 commentaires
  1. magbedo dit

    OBASANJO n’a qu’à s’occuper des nombreux problèmes que rencontre son pays. Il a déjà quitté le pouvoir au Nigéria donc s’ingérer dans les affaires politiques du Bénin en désordre, par lui il y a un pas qu’il ne doit pas franchir. Il faut que OBASANJO le sache. Président du Nigéria il n’a pas réussi à faire taire la crise politique dans le pays frère du Togo. Et aujourd’hui il gesticule pour faire quoi? depuis lui OBASANJO est intervenu dans une crise d’un parti politique au Bénin?

    1. Alao Modukpe dit

      Rupturien occupe toi de votre problem a vous

    2. Alao Modukpe dit

      C est Obasanjo qui a invite les Houkpe chez lui?
      Apres leur forfaits ils radent les murs aujourd hui

    3. Nassirou dit

      Ôte la poutre dans ton œil avant de t’émouvoir de la paille dans celle de ton prochain. Toi qui n’as jamais rien été de bon dans ta misérable vie, c’est toi qui vas expliquer à un ancien chef ce qu’il peut faire ou non ?
      Apprends lui plutôt à être un bon klebe s’il en a l’intention. Pcq pour ça, au moins, tu es expert.

  2. Louise dit

    Les béninois qui ont perdu leur poste d’éternel Député c’est eux qui font tout pour amener l’insécurité et l’instabilités dans le pays avec leur parrain qui ne ce remet pas d’avoir finir son mandat . Obasanjdo il ya pire au Nigeria il ne voit pas avec les maisons d’horreur en pagaille .

    1. Alao Modukpe dit

      Au moins eux ils vont au elections ouvertes a tous les partis sans exclusion.
      vous alors c est des deputsé designés

  3. Ken dit

    Que ce clown d’ancien président s’occupe de ses oignons. Le Nigeria est le pire Pays au monde. Les maisons d’horreur, boko haram et j’en oublie sont les problèmes que cet énergumène doit s’occuper pour le bien être de ses compatriotes au lieu de venir jouer au déstabilisateur d’autres pays. Malheur à lui et ses complices Béninois comme étrangers. Vous êtes avertis, les mânes de nos ancêtres veillent sur le Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.