Bénin-décès de Tévoédjrè: Alain Capo-Chichi rend un vibrant hommage à son père adoptif

Alain Capo-Chichi, Fondateur du Groupe Cerco est très touché par la disparition, ce mercredi 06 novembre 2019, de son père adoptif, le Professeur Albert Tévoédjrè. Dans un message de condoléances adressé à l’ensemble du peuple béninois et à la famille éplorée, il rappelle les sages conseils ainsi que les bons moments qu’il a passés aux côtés de l’ancien Médiateur de la République.

Albert Tévoédjrè avait trois fils mais il a choisi et adopté au moins 2 autres…

Oui c’était en pleine émission télévisée sur l’ORTB qu’il avait déclaré avoir observé et adopté deux autres enfants : Dr AGON Valentin et Dr Alain CAPO CHICHI.

J’en étais à la fois surpris mais heureux et honoré que le patriarche qui avait le sens aigu de la rigueur m’ait identifié pour être un de ses fils adoptifs.

En serais-je digne ? Quels étaient ses critères ? Quand j’ai tenté d’en connaître les raisons , je me suis vite aperçu que le professeur tel un père nous avait non seulement identifiés mais nous a surtout bien accompagnés à des moments importants de notre parcours…

Oui ce fut un bon père , Oui c’était notre père … un père qui veillait , nous suivait et prenait de nos nouvelles…

J’ai connu le professeur Albert TEVOEDJRE, il y a seulement 15 ans, en 2004 lorsqu’il était venu au Projet Cerco car le disait il, il a entendu parler de Cerco en bien dans le domaine de l’informatique. J’ai été agréablement surpris de voir un vieillard de plus 70 ans , manipuler l’ordinateur , envoyer et recevoir un email , inscrire une adresse email sur sa carte de visite et vouloir faire un site web professionnel.
Sa rigueur dans la conception de son site web , le travail qu’il demandait sur le design m’ont fortement intéressé. Nous avons ainsi sympathisé et dans les échanges portant sur mon parcours , je lui ai signalé que je venais juste d’être désigné TOYP mondial , donc élu parmi les 10 jeunes les plus remarquables du monde et que le trophée était prévu pour m’être remis à Vienne en Autriche. Il m’a promis qu’il se ferait le devoir d’être présent à cette cérémonie de remise de prix. Quelle n’a été ma surprise de le voir quelques mois plutard à Vienne en Autriche lors de la remise du trophée ?

Il a promis et il l’a réalisé… il savait être authentique, sincère et vrai… Oui il avait le sens de la parole donnée…

Notre relation de père et fils , a d’abord pris la forme d’un parfait politique qui voulait recruter un membre , un futur ministre ou conseiller du futur président… J’ai pu le convaincre avec conviction et nous avons convenu qu’en dehors de la politique , il y a avait beaucoup d’autres choses aussi utiles et importantes pour l’Afrique et le monde….

Il citait très souvent Montesquieu : ” Pour faire de grandes choses , il ne faut pas être un si grand génie , il ne faut pas être au dessus des hommes , il faut être avec eux.” Cette phrase , tout comme lui , j’en ai fait un miroir de vie…pour inspirer , coacher et donner mes épaules pour que d’autres jeunes aillent plus loin que nous.

Merci papa et merci pour ce que tu m’as laissé et enseigné…

Merci pour avoir été là à des moments importants de mon parcours ..
– Ta présence à Vienne en Autriche
– Ta présence au lancement de mon 1er livre : Réussir à 25 ans , un exemple africain et ton témoignage dans le livre
– Les différentes invitations à déjeuner à ta table à la maison et les conseils a tes petits enfants.
– Ta présence remarquable à l’enterrement de mon père biologique à Cana , 130 km de Porto-novo malgré le poids ton âge, 82 ans.

Je te souhaite un repos éternel et veille sur ton épouse qui a été toujours à tes côtés.

Pour nous à Cerco , tu n’es pas mort car dans la salle qui porte depuis 2012 ton nom , reste le symbole vivant du digne fils de l’Afrique que tu as été.

Merci Papa.
Dors en Paix

Alain T.

2 commentaires
  1. magbedo dit

    Ridicule mon Alain. J’ai trop de respect pour toi mais là tu as tapé un peu à côté. Albert T. t’a t’il adopté tout petit? t’a t’il connu dans ta galère, période tu cogitais sérieusement et Dieu t’a exhaussé? Il t’a adopté au moment où tu étais déjà Luisant, Doré, Scintillant. Je suis d’accord que tu sois avec lui et qu’il soit avec toi. Mais affaire d’adoption et cela t’a surpris, eh!.
    Avec tous ces plans et prospectives pour le social, j’aimerais qu’un Béninois qu’il vraiment aidé dans souffrance vienne parler.

  2. Max la menace dit

    Très pathétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.