Soudan du sud: réunion à huis clos entre le chef rebelle Riek Machar et le président Salva Kiir à Juba

Le chef rebelle Riek Machar est arrivé à Juba ce samedi pour une réunion avec le président Salva Kiir. Les deux « ennemis » tenteront de trouver un compromis afin de sauver l’accord de paix signé en 2018.

Le processus de paix est au point mort au Soudan du sud. A quelques semaines du délai de formation du gouvernement Machar-Kiir, la pression s’accentue sur les deux camps. Selon le parti de Riek Machar, il tiendra réunion à huis clos avec le chef d’Etat au palais présidentiel. C’est la deuxième visite à Juba du chef rebelle en deux mois. Il y a quelques jours, son porte-parole avait annoncé qu’il ne prendra pas part à la formation du gouvernement d’union nationale. Cette visite surprise, synonyme de revirement pourrait servir de cadre au président et à son ancien numéro 2 d’aplanir les divergences.

La formation d’une armée unifiée, la délimitation des frontières entre Etats et la question de la sécurité personnelle du chef rebelle exilé à Khartoum sont entre autre les points saillants qui bloquent l’application de l‘accord de septembre 2018. Soudan du sud, le plus jeune Etat du monde a basculé dans la guerre civile en 2013 quand Salva Kiir a accusé son vice-président Riek Machar de préparer un coup d’Etat contre son autorité. Une action politique qui s’est rapidement transformée en une guerre entre Dinka et Nuer, ethnies dont sont issus les deux dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More