Politique

Simone Gbagbo: la Côte d’ivoire transmet des informations sur l’ex-première dame à la CPI

La Côte d’ivoire a transmis cette semaine, des informations précises sur la situation judiciaire de l’ex-première dame Simone Gbagbo à la cour pénale internationale à La Haye.

L’ex-première dame Simone Gbagbo n’en finit pas avec les pépins judiciaires. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis 2012, la femme de Laurent Gbagbo pourrait faire face à la justice internationale dans les prochains jours. Selon plusieurs médias locaux, les autorités ivoiriennes ont transmis un dossier de l’ex-député d’Abobo à la CPI. Celui-ci contient notamment la décision d’acquittement prononcée par la Cour d’assise d’Abidjan en mars 2017 et son annulation, 16 mois plus tard par la Cour de cassation qui exige un nouveau procès.

Réclamées en septembre 2018, ces informations ont été transmises un an plus tard à la justice internationale. De quoi à soulever des doutes sur l’amnistie accordée à Simone Gbagbo par Alassane Ouattara en août 2018. Dans ce dilemme judiciaire, la CPI aura deux choix: laisser courir un mandat d’arrêt que les autorités refusent d’exécuter ou renvoyer l’affaire à la justice ivoirienne.

Cette réponse tardive d’Abidjan relance le dossier de la femme de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo au moment où ce dernier, depuis sa résidence surveillée à Bruxelles espère revenir dans son pays avant la présidentielle de 2020. Ce qui est certain, rien n’est encore joué dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité