RD – Congo: un pylône de Orange s’écroule sur un couvent catholique, 2 sœurs religieuses tuées

Vendredi noir ce 4 octobre 2019 à Uvira en RDC pour la congrégation des Sœurs clarisses. Deux religieuses clarisses d’origine burundaise sont décédées suite à l’écroulement d’un pylône de l’opérateur de téléphonie mobile Orange, à Uvira, dans l’Est de la RD-Congo, trois autres ont été blessées.

Vendredi 4 octobre, à Uvira dans le Sud-Kivu (Est de la RDC), une antenne de l’opérateur de télécommunication Orange s’est écroulée sur le couvent des sœurs clarisses et a occasionné 5 victimes dont deux morts et 3 blessées graves. ” C’était aux environs de 18 heures quand l’antenne est tombée, deux sœurs sont mortes et trois blessées”, a déclaré Majaliwa Kananzi, président de la société civile d’Uvira, rapporté par Congoprofond. L’une des tuées a rendu l’âme sur place et l’autre a succombé de ses blessures à l’hôpital général d’Uvira où elle a été acheminée.

Orange RDC a assuré, lors d’une conférence de presse samedi 5 octobre à Kinshasa, que les dégâts causés par l’effondrement de son pylône seront pris en en charge. « Aussitôt que nous avons appris la nouvelle, nous avons rassuré … que nous allons prendre en charge tous les dégâts matériels et humains causés suite à cet effondrement»,  a indiqué l’opérateur lors de conférence de presse.

Les corps de ces deux religieuses ont été conduits ce samedi au Burundi. Orange est l’un des trois principaux opérateurs de téléphonie mobile en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More