Ouganda: pour port de béret rouge, six partisans de Bobi Wine arrêtés

Six militants de l’opposition ougandaise ont été arrêtés jeudi 3 octobre pour port de béret rouge interdit en début de semaine par les autorités.

Des militants de l’opposition proches du député Robert Kyagulanyi connu sous le pseudonyme Bobi Wine ont été arrêtés par la police lors d’un rassemblement politique dénonçant la décision d’interdiction du béret rouge. Selon le porte-parole du mouvement « pouvoir du peuple », ces jeunes n’ont commis aucune infraction en portant le béret rouge.  « Le béret, c’est notre symbole. Lorsque nous portons ces bérets, nous ne nous identifions pas uniquement au Pouvoir du Peuple, mais également à la cause d’un Ouganda meilleur », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué rendu public lundi dernier, le gouvernement a dévoilé un code vestimentaire qui proscrit le port du béret rouge, symbole de résistance des sympathisants du rappeur devenu député Bobi Wine. L’armée a précisé aussi que toute personne qui s’arborera dudit chapeau encourait des peines de condamnation. Depuis l’annonce de la décision, le député déclaré candidat à la présidentielle contre le vétéran chef d’Etat Yoweri Mouseveni n’a pas encore réagi. Son entourage avait fait savoir qu’il était hors des frontières ougandaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus