Politique

Ouganda : le gouvernement veux déployer l’armée contre Bobi Wine et ses partisans

Les autorités ougandaises mettent en garde les hommes politiques utilisant le slogan « People Power » pour créer « l’anarchie », que l’armée serait mise à contribution pour défendre le pays, a rapporté le journal Daily Monitor.

La mise en garde est venue du ministre ougandais de la Justice, Kahinda Otafiire, qui indique que l’armée n’hésitera pas à intervenir contre l’instauration de l’anarchie en Ouganda par les hommes politiques utilisant le slogan « People Power ». Ces propos vont directement à l’endroit de l’opposant Bobi Wine, musicien devenu politicien, et ses partisans, qui utilisent ce slogan pour rallier des soutiens à leur cause anti-gouvernementale.

Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, a déclaré qu’il défierait M. Museveni à la présidence aux élections de 2021. « J’ai entendu tout ce bruit sur People Power; quel pouvoir représentez-vous? Où sont ces personnes? », A déclaré M. Otafiire, général de l’armée, cité lors d’une réunion dans la ville de Kashenshero, dans le sud-ouest du pays.

«Nous avons entendu dire que des jeunes sont mobilisés pour provoquer l’anarchie et lutter contre le gouvernement. Il n’est pas faux de s’opposer, mais cela ne devrait pas se faire par la violence », a déclaré le chef militaire.

L’officier supérieur a souligné que le vrai pouvoir était exercé à travers l’urne. «Nous allons garder ce pouvoir en utilisant l’armée de terre et l’aviation. Quiconque essaye de perturber ce pouvoir, vous êtes le bienvenu mais ce qui va arriver, ne le regrettez pas … Oui, vous pouvez essayer de renverser le gouvernement par la violence. Je ne dis pas que ce n’est pas possible, mais sachez que ce n’est pas facile et préparez-vous aux conséquences », indique le général. Bobi Wine a condamné les propos du ministre dans un tweet, affirmant que l’armée devrait rester non partisane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité