Nouvelle procédure contre Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire, il risque la prison à vie

Alors que Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo ont été acquittés par la Cour pénale internationale et libérés sous condition, un autre procès s’est ouvert en Côte d’Ivoire contre l’ancien ministre de la jeunesse.

En côte d’ivoire, un autre procès vient de s’ouvrir contre Charles Blé Goudé. L’ancien ministre de Laurent Gbagbo est accusé de « crimes contre des populations civiles » et « crimes contre des prisonniers de guerre ». Selon Afrique sur 7, « l’audience de cette autre affaire sera ouverte ce mercredi 23 octobre 2019 à 15h au Palais de justice d’Abidjan Plateau ». Si les accusations sont confirmées et que Blé Goudé est reconnu coupable des crimes qui lui sont reprochés, il risque la prison à vie dans son pays.

Cependant, il est important de rappeler que ces crimes dont on accuse Blé Goudé, auraient été commis lors de la crise post électorale de 2010-2011. Aussi, le président Alassane Ouattara a-t-il   amnistié toutes les infractions liées à ce conflit. Dans ces conditions, on est tenté de se demander alors pourquoi l’ouverture d’un tel procès et quel est réellement le but de cette procédure ? Ouattara veut-il, par cette démarche le mettre en garde contre un éventuel affront lors de la présidentielle de 2020 ou s’agit-il d’une manœuvre d’intimidation ? Dans tous les cas, cette procédure intervient dans un contexte où, même si les uns et les autres appellent à la réconciliation, l’atmosphère reste très tendue.

1 commentaire
  1. Le béninois dit

    Quelqu’un veut sa peau oui. On connais tout là et on comprends tous. Ils n’ont qu’a laisser le jeune tranquille. Ils ont peur de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus