Nigéria : Buhari demande à la police de « dissoudre tous les centres coraniques »

La découverte récente au Nigéria d’un centre coranique avec des enfants détenus et enchaînés, subissant de pires sévices, porte à deux ces cas en seulement un mois. Cette fois, le président a réagi et a décidé de sévir.

Près de 300 enfants  avaient été retenus prisonniers dans une école du quartier de Daura à Katsina, la ville natale du président Muhammadu Buhari, où la police a déclaré avoir découvert “des traitements inhumains et dégradants” à la suite d’une descente effectuée lundi pour libérer les pensionnaires restants, a rapporté Al Jazeera. Il y avait à peine quelques semaines, des centaines d’autres personnes détenues dans les conditions similaires avaient été libérées par la police dans l’État voisin de Kaduna.

La réaction du président ne s’est pas fait attendre cette fois-ci.  “M. le Président a demandé à la police de dissoudre tous ces centres et de remettre tous les détenus à leurs parents. Le gouvernement ne peut pas autoriser des centres où des hommes et des femmes sont maltraités au nom de la religion”, a déclaré le porte-parole de la présidence. Avant le raid de cette semaine, des centaines de captifs s’étaient échappés du centre, a annoncé mardi la police cité par Al Jazeera. Les 67 détenus libérés par la police de Katsina étaient enchaînés et nombre d’entre eux ont été emmenés à l’hôpital pour y être soignés, a déclaré à Reuters le surintendant de la police, Isah Gambo.

Les écoles coraniques

Les écoles islamiques, appelées almajiris, sont courantes dans le nord du Nigeria, essentiellement musulman. Une organisation locale, Muslim Rights Concern, estime qu’environ 10 millions d’enfants y vont, rapporte Al Jazeera. Le même média rapporte que Buhari a déclaré que le gouvernement prévoyait d’interdire les écoles à terme, mais il n’a pas encore commenté le cas de l’école de Katsina.

3 commentaires
  1. Quenum Mesmin dit

    C’est horrible.

  2. Rolandlee dit

    Les gens restent sur le dos des religions pour des actes vraiment inhumain. Le président à tout a faire raison à mon avis.

  3. Anonyme dit

    Qu’attend il pour combattre les bandits qui tuent, violent et volent les biens des honnêtes citoyens vers le nord du Nigeria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More