Niger: le gouvernement convoque un dialogue politique à un an de la présidentielle

Les autorités nigériennes ont convoqué un dialogue politique à un an de la présidentielle dans le pays. L’annonce a été faite ce mercredi par le premier ministre à la télévision nationale.

A lire aussi:

Le chef du gouvernement nigérien et président du Conseil national de dialogue politique (CNDP) Brigi Rafini a annoncé mercredi la tenue d’un dialogue politique dans le but d’apaiser le climat politique. « Le pays actuellement fait face à des défis, en particulier des problèmes sécuritaires, qui commandent que l’ensemble de ses fils se mettent ensemble pour y faire face. Le dialogue vise à créer un apaisement du climat politique », a expliqué M. Rafini à l’issue d’une rencontre avec des représentants de la classe politique toutes tendances confondues. Selon Africanews, des représentants du système des Nations unies, de l’Union européenne et du National Democratic Institute (une ONG américaine) feront office d’observateurs internationaux. A en croire le premier ministre, 38 membres (30 issus des partis politiques, cinq des syndicats et trois de la société civile) seront très prochainement installée pour conduire le dialogue pendant un mois.

Dans ce pays de l’Afrique de l’ouest, opposition et gouvernement sont profondément divisés sur plusieurs points clés du processus électorale à venir. Contestant le nouveau code électoral, l’opposition a boycotté ses sièges à la commission électorale depuis 2017. Il dénonce le caractère non consensuel dudit code. La présidentielle de 2020 s’annonce très tendue entre les deux parties. Le président Mahamadou Issoufou a exprimé sa volonté de ne pas se représenter pour un troisième mandat conformément à la loi fondamentale de son pays.

Le cas Hama Amadou!

A l’étape actuelle, son principal opposant exilé au Bénin, Hama Amadou serait aussi « out » pour ce scrutin à cause de sa condamnation à un an de prison dans une présumée affaire de trafic de bébé. Cet ancien président du parlement a toujours dénoncé un procès politique. Récemment il a été désigné candidat de l’opposition au scrutin de décembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus