gaetane

Manifestation en Guinée: un militant de l’opposition tué à Bissau

Une personne a péri ce samedi dans les manifestations en Guinée Bissau. Sortis nombreux dans les rues de la capitale, les militants de l’opposition exigent un report du scrutin prévu en novembre prochain.

Les partisans de l’opposition et ceux du président sortant (déclaré candidat indépendant à sa propre succession) ont manifesté ce jour dans les rues de la capitale Bissau. Objectif, accentuer la pression sur le pouvoir afin d’obtenir la révision complète du fichier électoral qui entraînera à coup sûr, un report de la présidentielle prévue au 24 novembre prochain. Ces manifestants dénoncent également des conditions qui ne garantissent pas la crédibilité du vote et accusent le parti au pouvoir d’en être instigateur.

Un manifestant blessé au cours de la marche a succombé à ses blessures. Selon Africanews, un infirmier de la principale morgue de Bissau a confirmé avoir reçu le corps qui « présentait des traces de coups ». Le pouvoir, aux mains du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) s’est opposé à une révision du fichier synonyme de report du scrutin. Le régime pointe du doigt le respect strict du calendrier électoral et la pression de la communauté internationale.

Le chef d’Etat Bissau-guinéen, José Mário Vaz, candidat à sa propre succession se présentera sans l’étiquette du parti historique. Le duel s’annonce déjà très serré entre Vaz et son premier ministre. Cette colonie portugaise de l’Afrique de l’ouest traverse une crise politique profonde depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus